Ryan Beaton

Avocat

rbeaton@juristespower.ca

Tél / Téléc : 604-259-6007

Précédemment auxiliaire juridique de la juge en chef Beverley McLachlin de la Cour suprême du Canada, Ryan axe sa pratique et ses travaux de recherche sur les droits des Autochtones, les droits linguistiques et le droit constitutionnel en général.

Ryan est originaire du Grand Montréal et exerce présentement au bureau de Juristes Power à Vancouver.

Une partie importante de la pratique de Ryan en droits autochtones consiste à effectuer des recherches de documents d’archives en vue de relater l’histoire des peuples autochtones et d’appuyer les consultations et les revendications en vue de revendiquer les titres et droits ancestraux.

Ryan s’intéresse également au contentieux, au droit administratif et aux droits internationaux de la personne. Fort de ses expériences d’auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada et à la Cour d’appel de l’Ontario, il offre son assistance au règlement de diverses questions juridiques en matière d’appel.

Ryan termine actuellement un doctorat axé sur le titre autochtone à l’Université de Victoria. Lors de ses études en droit, Ryan a effectué un stage au bureau international d’Earthjustice à San Francisco – un organisme sans but lucratif défendant les droits de l’environnement – où il a fait des recherches sur le croisement du droit de l’environnement et des droits autochtones.

Ryan exerce le droit en anglais et en français. Il parle couramment l’allemand. Il peut également s’exprimer en espagnol et en marathi.

Membre des barreaux

Ontario 2015

Colombie-Britannique 2016

Éducation

Ph. D. en droit (Université de Victoria, en cours)

J.D. (Université Harvard, 2013)

Ph. D. en philosophie (Université de Toronto, 2011)

M.A. en mathématiques (Université McGill, 2005)

B. Sc. en sciences mathématiques et physiques (Université McGill, 2002)

Publications et présentations
  • « Aboriginal Title in Recent Supreme Court of Canada Jurisprudence: What Remains of Radical Crown Title? » (2014) 33 Nat’l J Const Law 61

     

  • « Eudaimonism », dans Hugh LaFolette, International Encyclopedia of Ethics (Wiley-Blackwell, 2013) (avec Jennifer Whiting)

     

  • « Legal Regulation of Coal Mining in India: An Overview » (2011), Rapport préparé pour Greenpeace India dans le cadre de l’Alternative Law Forum tenu à Bangalore (et al)

     

  • Présentation : « Nietzsche’s Conception of the Ascetic ideal », Summer School in Critical Theory, University of Kent (Paris), 13-24 juin 2016 [non publié]

     

  • Présentation : « The Recent Focus of Settler-State Courts on the Procedural Legitimation of State Sovereignty Over Indigenous Lands », Human Rights and Empire: A Graduate Student Conference, University of Chicago, 19 et 20 mai 2016 [non publié]

     

  • Présentation : « Nihilism and Hope in the Self-Overcoming of (European) Sovereignty », Nihilism. Hope: A Graduate Student Conference in Cultural, Social and Political Thought, University of Victoria, 22 au 24 avril 2016 [non publié]

     

  • Présentation : « Schopenhauer as Internal Critic of Kant: Holding Kant to a Deterministic Conception of the Inclinations », 5e conférence internationale de philosophie, Athènes, 1er juin 2010 (actes de la conférence , v 5, 2010)

     

  • Présentation : « Making sense of Quine on Mathematics », University of Western Ontario, Logic, Mathematics, and Physics Graduate Conference, University of Western Ontario, avril 2009 [non publié]

  • Présentation : « Nietzche on Kantian Dualisms and Escaping Utilitarianism », University of Ottawa Graduate Student Philosophy Conference, Université d’Ottawa, mars 2009 [non publié]

Causes
  • Manami v Berzain, 654 F.3d 1148 (11th 2011)

  • Gitanyow First Nations v. British Columbia (Forêts, terres et gestion des ressources naturelles)

Avant Juristes Power
  • Ryan termine actuellement une thèse de doctorat intitulée : « Aboriginal title at the Supreme Court of Canada: Rethinking the Indigenous-Crown fiduciary relationship and the dynamic of legitimacy between state sovereignty and popular sovereignty. »

  • Au cours de ses études à l’Université Harvard, Ryan a reçu un prix pour avoir accompli mille heures de bénévolat dans le cadre du programme des droits de la personne, ainsi qu’une bourse pour avoir réalisé un stage à l’étranger (Harvard Law School Human Rights Program Summer Fellowship). Ryan a été membre de l’équipe de concours de plaidoirie 2011 Ames, qui s’est rendue en quarts de finale. Il a été adjoint à l’enseignement du professeur Jed Ryan.

  • Ryan a entrepris un certain nombre de projets de recherche lors de son passage à la Faculté de droit de l’Université Harvard. Il a travaillé comme assistant de recherche auprès du professeur Duncan Kennedy, mettant l’accent sur l’analyse des questions politiques résultant des décisions de la Cour suprême d’Israël. Il a également effectué des recherches en droit international humanitaire relatif au conflit israélo-palestinien, tout en travaillant à la clinique des droits de la personne de la Faculté de droit de l’Université Harvard. Alors qu’il était étudiant de première année en droit, Ryan a mené des recherches sur la responsabilité des administrateurs de sociétés dans le cadre d’infractions commises en contravention de la Alien Tort Claims Act, dans une cause présentée à la cour d’appel des États-Unis pour le onzième circuit, relative à une affaire de violation des droits de la personne en Bolivie.

  • Au cours de ses études doctorales en philosophie, Ryan a reçu le prix d’excellence Martha Lile Love (2009). Sa thèse de doctorat était intitulée « Anti-Utilitarians : Kant, Schopenhauer and Nietzsche on Motivation, Agency and the Formation of a Higher Self ».

  • Durant les sessions d’été en 2003 et en 2009, Ryan a été professeur invité au département de philosophie de l’Université McGill et de l’Université de Toronto.

  • Ryan a reçu la médaille Horace Watson pour la plus haute moyenne en physique (2002), et le prix de Charles Fox pour la plus haute moyenne en mathématiques à l’Université McGill.

  • Ryan a également fait partie de l’équipe d’athlétisme de l’Université McGill.