Maxine Vincelette

Avocate

mvincelette@juristespower.ca

Tél / Téléc : 613-702-5573

Originaire de Montréal, Maxine offre des avis juridiques et stratégiques aux établissements d’enseignement, notamment les établissements préscolaires, les écoles primaires et secondaires et les établissements postsecondaires, ainsi qu’aux organismes à but non-lucratif, et ce, partout au Canada. Elle consacre aussi une partie importante de sa pratique au droit du travail et de l’emploi.

Avant de se joindre à l’équipe de Juristes Power en 2014 à titre de membre fondateur, Maxine était avocate en litige au bureau de Vancouver d’un cabinet d’avocats national, où elle a également fait son stage de formation professionnelle.

Maxine a rapidement acquis une expérience considérable du contentieux civil et de la prestation de conseils stratégiques. Elle a commencé sa carrière comme membre d’une équipe qui a travaillé sur le procès en matière de droits linguistiques le plus important depuis l’adoption de la Charte canadienne des droits et libertés. Elle a participé à la gestion de procès, à l’examen d’importants dossiers de preuve et à la préparation de témoins et experts.

Elle a acquis une connaissance approfondie et une grande expérience du droit de l’éducation, notamment des accords de financement fédéraux-provinciaux, de l’éducation dans la langue de la minorité qui est garantie par la loi et l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés, et des droits linguistiques en général. Elle aide les institutions à obtenir du financement opérationnel et en immobilisations.

Maxine a été avocate au dossier dans des instances devant la Cour suprême du Canada et la Cour suprême de la Colombie-Britannique.

Maxine se passionne pour les droits de la personne, y compris les droits des minorités, la liberté d’expression et d’association et le droit international public.

Maxine pratique le droit en anglais et en français. Elle parle couramment l’espagnol.

Membre des barreaux

Colombie-Britannique 2013

Ontario 2015

Terre-Neuve-et-Labrador 2016

Éducation

J.D. (Université d’Ottawa, 2012)

B.A. (Université du Québec à Montréal, 2006)

Publications et présentations
  • Présentation: « Teaching Culture and Religion: How Education can Foster Understanding of Diversity without imposing Ideologies », CAPSLE, 3 avril 2017 (avec Jennifer Klinck)

  • Présentation : « Le droit au Yukon. Notions de bases et ressources », Association franco-yukonnaise et Association des juristes d’expression française de la Colombie-Britannique, 2016

  • Compte rendu de livre : « La réparation en common law et en equity by Denis Boivin ». (2012-2013) 44 RD Ottawa 379

  • Présentation : « L’élargissement du concept d’obligation fiduciaire au profit des communautés de langue française en situation minoritaire dans leurs relations avec l’État », conférence de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), Université Laval, 9 mai 2013 [non publié]

  • Présentation : « Le statut du français devant les tribunaux en Colombie-Britannique », POL 329F – Langue et Politique au Canada, Simon Fraser University, 10 novembre 2013

  • « L’élargissement du concept d’obligation fiduciaire au profit des communautés de langue française en situation minoritaire dans leurs relations avec l’État », (2012) 63 UNBLJ 368 (avec Mark Power et François Larocque)

Causes
  • Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique, Fédération des parents francophones de Colombie-Britannique et al v British Columbia (Education), 2016 BCSC 1764 (contestation des décisions ministérielles se rapportant au financement des écoles et à l’équivalence)

  • Morasse c Nadeau-Dubois, 2016 CSC 44 (outrage au tribunal relativement à des déclarations faites aux médias, liberté d’expression)

  • Commission scolaire francophone du Yukon, district scolaire #23 c Yukon (Procureure générale), 2015 CSC 25 (impartialité judiciaire, article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés)

  • Association des parents de l’école Rose-des-vents et Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique c Colombie-Britannique (Éducation), 2015 CSC 21 (contestation des décisions ministérielles se rapportant au financement des établissements scolaires)

  • Caron c Alberta, 2015 CSC 56 (constitutionnalité de la législation unilingue en Alberta)

  • Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique et al c Colombie-Britannique, 2013 CSC 42 (réception du droit, admissibilité de la preuve dans les instances civiles en Colombie-Britannique)

Avant Juristes Power
  • Au cours de ses études en droit, Maxine a reçu le prix d’excellence en rédaction juridique Gowlings (2013), le la bourse en droits linguistiques de l’Université d’Ottawa, section de common law (2012), ainsi que la bourse de formation professionnelle de l’Université d’Ottawa.

  • Maxine a été assistante de recherche du professeur Mark Touffayan pendant ses études en droit, apportant son aide à la rédaction d’un ouvrage de référence sur le droit international public. Elle a aussi été assistante d’enseignement pour un cours obligatoire sur la procédure civile.

  • Maxine a été membre de l’équipe représentant l’Université d’Ottawa au concours de plaidoirie Jean-Pictet en droit international humanitaire (2011), puis au concours de plaidoirie Charles-Rousseau en droit international public (2012).

  • Au cours de ses études de premier cycle en relations internationales et droit international à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Maxine a activement participé à l’élaboration de la Revue québécoise de droit international en tant que membre du comité de rédaction (2008-2009).

  •  Maxine a étudié pendant six mois à l’Universidad nacional autónoma de Mexico à Naucalpan (Mexique).