Marion Sandilands

Avocate

msandilands@juristespower.ca

Tél / Téléc : 613-702-5567

Forte de son expérience d’auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada et à la Cour fédérale, Marion axe sa pratique sur le droit public, le droit administratif et le droit constitutionnel.

L’intérêt de Marion pour le droit public découle de ses antécédents et de sa première carrière en développement international et politique publique. Aujourd’hui, elle conseille et représente un grand nombre de clients, notamment des institutions œuvrant dans le secteur de l’éducation et des clients autochtones, sur des questions de droit administratif, de droits de la personne, d’obligations juridiques, d’interprétation des lois, de droits des minorités et de droits linguistiques.

Marion s’est jointe à Juristes Power en 2016 après avoir été auxiliaire juridique de la juge Andromache Karakatsanis à la Cour suprême du Canada. Précédemment, elle a travaillé à la Cour fédérale du Canada avec les juges Marie-Josée Bédard et Yves de Montigny.

Elle pratique le droit en français et en anglais.

Membre des barreaux

Ontario 2015

Éducation

B.C.L. avec distinction (Université McGill, 2014)

LL.B. avec distinction (Université McGill, 2014)

M.A. en développement international (Université Carleton, 2008)

B.A. en études du développement international, avec distinction (Université McGill, 2006)

Publications et présentations
  • « Building Value at the Top and the Bottom of the Global Supply Chain: MNC-NGO Partnerships that Include Small Producers in Developing Countries » (automne 2008) California Management Review (avec Paola Perez-Aleman)

     

  • « Supermarkets and Small Farmers: A Value Chain Analysis of the Impact of Supermarket Procurement Strategies on Smallholder Farmers – the Case of Kenyan Fresh Fruits and Vegetables » (document de recherche de maîtrise, Norman Paterson School of International Affairs, Université Carleton, 2008)

  • « The Appearance of Consensus: Public Sector Capacity Building in Tanzania », (2006) 1 Latitudes (McGill International Development Studies Undergraduate Journal)


Avant Juristes Power
  • Avant d’amorcer sa carrière juridique, Marion a étudié et travaillé pendant plusieurs années dans le domaine du développement international. Son travail de maîtrise à la Norman Paterson School of International Affairs de l’Université Carleton traitait de la modernisation des filières internationales affectant les producteurs primaires tels les producteurs de café, les agriculteurs et les horticulteurs, et de la façon dont les politiques et programmes peuvent améliorer les perspectives de ces producteurs. Elle est co-auteure d’une publication d’envergure internationale portant sur les pratiques de la chaîne de valeur des détaillants de café, et elle a réalisé une importante recherche relative à l’impact des supermarchés sur les petits horticulteurs au Kenya.

  • Marion a occupé des postes en gestion de programmes au sein d’un organisme non gouvernemental spécialisé dans le développement rural (2007-2009), de même qu’au sein d’un organisme international de financement de la recherche dans le domaine de la croissance économique durable (2009-2011). Son travail avec ces organismes l’a amenée entre autres au Kenya, au Vietnam, au Sénégal et au Mexique.

  • Pendant ses études à l’Université McGill, Marion a nourri son intérêt pour le développement international grâce à ses activités juridiques. Elle a travaillé à la Revue de droit de McGill, au Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique et au Droit du travail et laboratoire de recherche pour le développement. Après avoir obtenu son diplôme et figuré sur la liste d’honneur du doyen, elle a reçu le Alumnae Graduation Award.

Affiliations professionnelles
  • Association du Barreau du comté de Carleton

  • Association des juristes d’expression française de l’Ontario